Sans queue ni tête !

06/05/2021

Il arrive parfois que les canards sans tête courent longtemps. Est-ce pour tenter de ralentir la course de celui qui circulerait — selon la ministre de la Culture — au sujet de la reprise des mineurs dans les conservatoires qu’elle a souhaité préciser ses dires, ce matin même, lors de son audition par les membres de la Commission des affaires culturelles et de l’éducation ? Pas certain que cela suffise à l’arrêter !

Interrogée par le Président de la Commission des affaires culturelles et de l’éducation1, Roselyne Bachelot est revenue, ce matin2 sur le calendrier de réouverture des lieux d’enseignement artistique en souhaitant « être très précise sur cette question ». Il faut dire qu’à la suite de sa précédente allocution devant les parlementaires de l’Assemblée nationale, lundi dernier, une certaine confusion s’était installée quant à ce calendrier, aux types d’élèves et aux lieux concernés.

Ainsi :

« Dès le 19 mai, les enseignements en présentiel reprendront pour les élèves mineurs mais également pour les élèves majeurs, y compris pour le chant lyrique mais uniquement en cours individuel. Quant à la danse, elle sera encore réservée aux seuls mineurs et sans contact. A partir du 9 juin, l’enseignement de la danse, toujours sans contact, pourra reprendre pour les élèves majeurs. Enfin à compter du 1erjuillet, l’enseignement de la danse reprendra pleinement, ainsi que le chant lyrique en pratique collective. Il n’y aura alors plus de restrictions. Cela va venir, donc, très vite… Alors bien entendu, nous savons, vous savez, les efforts qu’ont fait les conservatoires, les écoles de musique, de théâtre, de danse et les collectivités territoriales pour s’adapter depuis maintenant plus d’un an. Je suis totalement mobilisée ainsi que les Drac pour répondre à leur différences interrogations ».

Outre le fait que la question des types d’ERP (L ou R) n’est à nouveau pas abordée, le fait de mentionner le chant lyrique en pratique collective ne fait qu’ajouter à la confusion : quid du chant choral (toujours et souvent pratiqué par endroits)… On reste sans voix, si l’on peut dire (!), face à tant d’approximation. Quant au théâtre… c’est à ce demander s’il est bien présent au sein des conservatoires.

Pour ce qui concerne les pratiques amateurs, la ministre a également indiqué qu’elles « pourront reprendre en fonction de l’ouverture des lieux ; pour les répétitions, les protocoles sont déjà existants. Pour se produire en public [ce sera] selon les règles applicables au spectacle vivant. Il n’y a pas de raison de faire deux poids deux mesures selon qu’une pratique est, je dirais, de nature « commerciales »3 et une pratique de nature amateur ou bénévole ».

On a connu plus clair…

Gageons que la 18ème modification du décret du 20 octobre 2020, (lequel pourrait figurer dans le livre des records en tant que texte juridique le plus consulté sur un an) et qui doit intervenir prochainement, permettra d’indiquer clairement qui, quand et où pourra reprendre une activité artistique et… si possible avant le 1er juillet !


Cet article est mis à disposition selon les termes de la licence http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/4.0/deed.fr (Attribution / Pas d’utilisation commerciale / Partage dans les mêmes conditions)

  1. Bruno Studer, député LRM de la 3e circonscription Bas-Rhin
  2. Plage allant de 24’:10’’ à 25’:26’’.
  3. Mimant avec ses doigts l’incontournable « ouverture des guillemets ».

10 commentaires

Merci Nicolas pour ta veille.
Bien à toi,
Boris

A sa décharge , il parait que la COVID fatigue beaucoup …🥴 Même moi qui ne l’ai pas attrapé, je suis épuisée !🤪
En tout cas, merci Nicolas de nous tenir au courant en langage clair .

Je m’associe aux remerciements, n’ayant (presque) plus d’énergie pour décrypter toutes les consignes. Je conserve le reste pour la reprise!

Vincent Laibe

Bonjour, comment comprenez vous cet extrait: « les enseignements en présentiel reprendront pour les élèves mineurs mais également pour les élèves majeurs, y compris pour le chant lyrique mais uniquement en cours individuel »: Est-ce que les cours en individuels concernent uniquement le chant lyrique ou tous les enseignements ? Merci du décryptage ! Vincent

Les adultes peuvent ils reprendre leur place dans les orchestres ?

Stéphane GARAFFI

Intrigue ! Comment peut on autoriser la reprise des répétitions pour les ensembles amateurs dans des lieux publics et paralyser les pratiques collectives dans les établissements d’enseignement ?

Et quid du département Arts Visuels des conservatoire?

Merci beaucoup Nicolas pour ta veille et tes analyses…. Espérons que le decret ne va pas tomber au dernier moment (ah pardon, on y est déjà, au dernier moment..)
Cdt
SDEVINEAU

Rolland-Caparros

Merci infiniment pour ces éclairages, peu être y verrons nous plus clair d’ici la semaine prochaine de préférence un peu avant le 19 …… Il sont oublié les arts du cirque ………

« Quand le canard sans tête enfourche le tigre, le serpent se mord la queue »
Dicton d’artiste enssseignant qui essaye de remplir ses missions.
Merci pour votre travail et vos décryptages.

Laisser un commentaire